Abonnez-vous ... pour être averti par mail à chaque nouvelle publication

mardi 26 mars 2013

BUDGET DU CE 2013

Le 7 Mars 2013 les Organisations Syndicales représentatives au CE devaient voter un budget. Ce jour là 3 budgets ont été présentés et aucun n’a obtenu la majorité. Suite à ce vote, il a été décidé d’organiser un groupe de travail afin de présenter un budget commun.


Le groupe de travail composé d’élus de la CGT, de la CFDT et de la CFE-CGC a élaboré, au cours de trois réunions et de multiples discussions, un projet de budget soumis à chaque Organisation Syndicale.

Pour ce qui est de la CGT, nous avons entériné le travail en commun en l’état, même si cette proposition n’est pas forcément proche de notre budget initial. Néanmoins, nous l’avons défendu car elle est issue du groupe de travail et elle reflète pour nous l’idée d’un travail collectif où les expressions des uns et des autres sont discutées, argumentées voire même améliorées.

L’ordre du jour du CE du jeudi 21 Mars fixait le vote sur le budget prévisionnel de l’année 2013.

Les élus CGT ont présenté le budget issu du groupe de travail précité. La CFE-CGC privilégiant le travail en commun n’a pas présenté de budget spécifique. Quant aux élus CFDT, en désaccord sur 2 points, ont fait fi de tout le travail collectif pour représenter leurs propositions initiales.

Avant de passer au vote, la CFE-CGC s’est assurée de la teneur des propositions collectives déposées par la CGT. Au regard de l’exactitude et du respect des discussions entres Organisations Syndicales, elle s’est  positionnée en faveur de ce projet qui deviendra en l’occurrence le budget CGT/CFE-CGC.

Ce dernier a donc été soumis au vote. Il a obtenu une majorité avec 5 voix/8. Ce budget devient la référence pour l’exercice 2013.

La CGT soutenue par la CFE-CGC a demandé d’entériner la mise à disposition à tout le personnel d’un fascicule reprenant l’ensemble des aides et droits des salariés en matière d’œuvres sociales au CE.

Cette demande n’a pas été retenue par le secrétaire car ce point n’était pas formalisé à l’ordre du jour. Il fera donc l’objet d’un vote à la prochaine séance plénière.
 

Voici essentiellement les changements et nouveautés pour 2013 :

Carte CE :
Prix de la carte à 15 €. Cette dernière sera également demandée pour le prêt de matériel.
Gerbes, obsèques, mariage et naissance :
Aides portées à 154 €.

Arbre de noël :
Choix du salarié entre le bon d’achat ou le cadeau sur catalogue ainsi qu’un livre pour les enfants de 0 à 10 ans.
Chèque culturel de 50 € pour les enfants de 11 à 16 ans.
Colis de produits régionaux ou bon d’achat pour tous les salariés non concernés par les deux aides ci-dessus, d’une valeur de 40€.
Le CE communiquera à l’ensemble des salariés les modalités d’attributions.
Une réponse sur les différents choix sera demandée.
Si les salariés ne répondent pas, rien ne leur sera attribué d’office.

Aides aux étudiants du CP au bac
Valeur du bon d’achat du CP au CM2 de 90€.
Valeur du bon d’achat de la 6ème à la Terminale de 154€.

Aides enfants centres aérés
L’obligation des 5 jours consécutifs n’existe plus. L’aide de 7,35€ sera versée dés le 1er jour.

Aides vacances enfants scolarisés de 18 à 25 ans :
Aides de 16,40€/jour avec un maximum de10 jours.

Festivals majeurs :
Ouverture du panel des spectacles à un festival majeur dans le cadre du fonctionnement de la billetterie, ainsi qu’aux concerts non recensés par Synergie.
Une liste sera affichée sur le tableau du CE, avec une date déterminée de commande.

Carte N’PY :
 Paiement par le salarié d’un forfait de 14€ maximum.

Billetterie sport :
Aide de 80€ maximum par famille sur la billetterie d’événements sportifs et carte d’abonnement à tout club sportif amateur et professionnel. Une facture nominative devra être présentée avant toute attribution.
Cette aide n’est pas cumulable avec le coupon sport.

Dotation aux amortissements :
31000 € dans le budget de fonctionnement.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...