Abonnez-vous ... pour être averti par mail à chaque nouvelle publication

mardi 26 mars 2013

BUDGET DU CE 2013

Le 7 Mars 2013 les Organisations Syndicales représentatives au CE devaient voter un budget. Ce jour là 3 budgets ont été présentés et aucun n’a obtenu la majorité. Suite à ce vote, il a été décidé d’organiser un groupe de travail afin de présenter un budget commun.


Le groupe de travail composé d’élus de la CGT, de la CFDT et de la CFE-CGC a élaboré, au cours de trois réunions et de multiples discussions, un projet de budget soumis à chaque Organisation Syndicale.

Pour ce qui est de la CGT, nous avons entériné le travail en commun en l’état, même si cette proposition n’est pas forcément proche de notre budget initial. Néanmoins, nous l’avons défendu car elle est issue du groupe de travail et elle reflète pour nous l’idée d’un travail collectif où les expressions des uns et des autres sont discutées, argumentées voire même améliorées.

L’ordre du jour du CE du jeudi 21 Mars fixait le vote sur le budget prévisionnel de l’année 2013.

Les élus CGT ont présenté le budget issu du groupe de travail précité. La CFE-CGC privilégiant le travail en commun n’a pas présenté de budget spécifique. Quant aux élus CFDT, en désaccord sur 2 points, ont fait fi de tout le travail collectif pour représenter leurs propositions initiales.

Avant de passer au vote, la CFE-CGC s’est assurée de la teneur des propositions collectives déposées par la CGT. Au regard de l’exactitude et du respect des discussions entres Organisations Syndicales, elle s’est  positionnée en faveur de ce projet qui deviendra en l’occurrence le budget CGT/CFE-CGC.

Ce dernier a donc été soumis au vote. Il a obtenu une majorité avec 5 voix/8. Ce budget devient la référence pour l’exercice 2013.

La CGT soutenue par la CFE-CGC a demandé d’entériner la mise à disposition à tout le personnel d’un fascicule reprenant l’ensemble des aides et droits des salariés en matière d’œuvres sociales au CE.

Cette demande n’a pas été retenue par le secrétaire car ce point n’était pas formalisé à l’ordre du jour. Il fera donc l’objet d’un vote à la prochaine séance plénière.
 

Voici essentiellement les changements et nouveautés pour 2013 :

Carte CE :
Prix de la carte à 15 €. Cette dernière sera également demandée pour le prêt de matériel.
Gerbes, obsèques, mariage et naissance :
Aides portées à 154 €.

Arbre de noël :
Choix du salarié entre le bon d’achat ou le cadeau sur catalogue ainsi qu’un livre pour les enfants de 0 à 10 ans.
Chèque culturel de 50 € pour les enfants de 11 à 16 ans.
Colis de produits régionaux ou bon d’achat pour tous les salariés non concernés par les deux aides ci-dessus, d’une valeur de 40€.
Le CE communiquera à l’ensemble des salariés les modalités d’attributions.
Une réponse sur les différents choix sera demandée.
Si les salariés ne répondent pas, rien ne leur sera attribué d’office.

Aides aux étudiants du CP au bac
Valeur du bon d’achat du CP au CM2 de 90€.
Valeur du bon d’achat de la 6ème à la Terminale de 154€.

Aides enfants centres aérés
L’obligation des 5 jours consécutifs n’existe plus. L’aide de 7,35€ sera versée dés le 1er jour.

Aides vacances enfants scolarisés de 18 à 25 ans :
Aides de 16,40€/jour avec un maximum de10 jours.

Festivals majeurs :
Ouverture du panel des spectacles à un festival majeur dans le cadre du fonctionnement de la billetterie, ainsi qu’aux concerts non recensés par Synergie.
Une liste sera affichée sur le tableau du CE, avec une date déterminée de commande.

Carte N’PY :
 Paiement par le salarié d’un forfait de 14€ maximum.

Billetterie sport :
Aide de 80€ maximum par famille sur la billetterie d’événements sportifs et carte d’abonnement à tout club sportif amateur et professionnel. Une facture nominative devra être présentée avant toute attribution.
Cette aide n’est pas cumulable avec le coupon sport.

Dotation aux amortissements :
31000 € dans le budget de fonctionnement.

mardi 19 mars 2013

Le congrès comme si vous y étiez

-Cliquez-



Voici le déroulement prévu du congrès. Vous pourrez sur notre site en suivre les travaux en direct et en intégral ainsi qu’en différé grâce à la Vidéo à la demande (VOD) que nous publierons au fur et à mesure de la réalisation des images.
Les horaires indiqués sont évidemment susceptibles de changer en fonction de l’avancement des travaux. Ils sont donnés à titre indicatif.

Lundi 18 mars

1ère séance 14 H 00 : Début des travaux
- Installation de la présidence de séance
- élection du bureau du congrès (à mains levées)
- élection de la commission "Mandats et Votes" (à mains levées)
- hommage aux disparus.
14 H 45 : accueil par Gisèle VIDALLET, Secrétaire Générale de l’union départementale CGT de Haute-Garonne
15 H 00 : rapport d’ouverture présenté par Thierry LEPAON
16 H 30 : adoption du déroulement et des règles du Congrès (à mains levées)
- élection de la commission du document d’orientation (à mains levées)
- élection de la commission sur la résolution d’actualité (à mains levées)
- élection de la commission modifications statutaires et règles de vie (à mains levées). 17 H 30 : rapport de la commission « mandats et votes » 17 H 55 : élection des Présidences de séances (à mains levées)
Fin de la première séance.
18 H 30 : Pose de la plaque de réunification de 1936 salle MERMOZ
- Inauguration de l’esplanade Georges SEGUY.

Mardi 19 mars

2ème séance
8 H 35 : ouverture du débat sur le rapport d’activité.
11 H 45 : réponse de la direction confédérale sortante
Explications modalités de vote
12 H 00 : vote du rapport d’activité (par mandat)
12 H 15 : Intervention du Maire de Toulouse.

3ème séance
14 H 00 : rapport du Comité de Gestion CoGéTise
- rapport financier de l’Administrateur
- rapport de la commission financière de contrôle
- interventions des délégués sur les rapports financier, CFC, CoGéTise.
- vote du rapport financier (à mains levées). Projection d’un film de l’Institut CGT d’histoire sociale
15 H 00 : ouverture du débat sur le préambule et la partie 1 du document d’orientation

17 H 15 : Séance Internationale présidée par Bernard THIBAULT, Pierre. COUTAZ, Patricia TEJAS.
Interventions d’une dizaine d’invités dont la secrétaire générale de la CES, Bernadette SEGOL et la secrétaire générale de la CSI, Sharon BURROW.

Mercredi 20 mars

4ème séance
8 h 30 : Poursuite du débat sur orientation partie 1
- Vote de la résolution n° 1 (par mandat)
11 H 00 : débat sur orientation. Introduction partie 2
12 H 30 : fin de la 4ème séance.

5ème séance
14 H 00 :
- Poursuite du débat sur orientation. Partie 2
- Vote de la résolution n° 2 (par mandat)
17 H 00 : débat sur orientation. Introduction partie 3
18 H 00 fin de la 5ème séance.
18 H 05 dans le hall exposants : dernier coup de la partie d’échecs majoritaire par Anatoly KARPOV

Jeudi 21 mars

6ème séance
8 H 30 : début des travaux
8 H 45 : poursuite du débat sur orientation partie 3
- vote de la résolution n° 3 (par mandat)
- vote du document d’orientation (par mandat)
11 H 00 : ouverture des débats sur règles de vie et modifications statutaires
- Débats et votes (par mandat) Fin de la 6ème séance

7ème séance
14 H00 : Reprise des débats et votes (par mandat) sur règles de vie et modifications statutaires
17 H 00 : présentation de la commission exécutive confédérale et de la commission de contrôle financier proposée par le CCN.
- élection de la CE Confédérale, de la CFC (par mandat)
- présentation des candidats au Comité de gestion CoGéTise proposé par le CCN
- élection du Comité de Gestion CoGéTise (par mandat)
18 H 30 : annonce des élus de la CE Confédérale
Fin de la 7ème séance.

Vendredi 22 mars

10 H 00 : 8ème séance
- Projection d’un film sur les coulisses du congrès, coup de chapeau à ceux qui, tant à Toulouse, qu’à Montreuil ont fait ce congrès.
- présentation de la résolution d’actualité et vote à mains levées
- présentation de la Commission financière de contrôle, de la Commission exécutive dont le bureau confédéral, l’administrateur, le secrétaire général
- salut aux partants de la direction confédérale
- message du secrétaire général sortant, Bernard THIBAULT
12 H 00 : Clôture du congrès

jeudi 7 mars 2013

TITAN A LA SAUCE SAFRAN

Souvenez vous du courrier du PDG de Titan au ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, nous avons malheureusement les mêmes genres d’appréciations de la part du DG d'Aircelle Maroc, une filiale du groupe Safran.

Ci-dessous, les liens des courriers et articles qui relatent des propos qui ont dérapé.


Ci dessous le lien de l’article des Echos
« Au Maroc, les industriels sont accueillis comme des rois »
Les Echos consacrent un article au Maroc, qui « déroule le tapis rouge pour les industriels ». Les groupes français sont les premiers investisseurs locaux. Parmi ces entreprises, figure Safran, qui compte six filiales différentes dans le pays (Labinal, Safran Engineering, Aircelle, Morpho…). Les éléments en composite d’Aircelle sont expédiés vers d’autres pays occidentaux, pour le compte de clients comme CFM, Rolls-Royce, Embraer, ou Sukhoï. Néanmoins, il ne s’agit pas d’une concurrence déloyale pour les autres usines du groupe, estime Benoît Martin-Laprade, directeur général d’Aircelle Maroc : « Il faut raisonner par rapport à nos concurrents américains, Goodrich, Spirit ou General Electric, qui ont tous implanté des sites au Mexique, pour abaisser l’ensemble de leurs coûts de production. Nous devons en tenir compte si l’on veut rester compétitifs ». Selon lui, le Maroc présente de nombreux avantages : « Dans l’aéronautique, il n’existe certes pas de formation spécifique et l’on doit former nous-mêmes les jeunes. Mais, comparé aux Français, ils sont dynamiques et ont une vraie soif d’apprendre. Ils n’hésitent pas à faire des formations le soir, apprennent la méthodologie et ils l’appliquent. »
Les Echos – 04/03

vendredi 1 mars 2013

[Vidéo] Projet de loi sur le marché du travail

Anne Braun, juriste et conseillère de la CGT et Thierry Lepaon dirigeant de la CGT s’expriment sur le projet de loi sur le marché du travail.


 Mobilisez vous !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...