Abonnez-vous ... pour être averti par mail à chaque nouvelle publication

jeudi 23 mai 2019

Négociation des "congès spéciaux"


Avis du CHSCT sur PPR 2019

Tous les ans, les employeurs doivent fournir pour avis en CHSCT un programme annuel de préventions des risques, appelé PPR.

Le code du travail prévoit que le CHSCT puisse faire des propositions. La Direction doit justifier si elle retient ou pas les propositions des élus.

Compte tenu de la non prise en compte de plusieurs propositions faites par le CHSCT comme pour exemple :

- La traçabilité et l'historique des versions des fiches de postes dans TESSE. (Pour rappel TESSE est l'outil informatique qui permet à chaque salarié de connaitre les risques concernant son poste de travail)

- Les maladies professionnelles MP : A réception du courrier de la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie) informant d'une déclaration de MP et après identification du poste concerné } revue de l'analyse de risque existante en impliquant le CHSCT

- La mise en place d'une commission pluridisciplinaire de suivi des salariés en MRE (Maintien retour à l'emploi) avec participation des membres du CHSCT.

Avis du CHSCT au PPR 2019 : DEFAVORABLE

mardi 21 mai 2019

La Conciergerie du CE (Drive + Pressing)

Dans le cadre de ses attributions sociales et culturelles, le Comité d'Etablissement avait décidé de mettre en œuvre une prestation de conciergerie au bénéfice des salariés du site de Tarnos, lors du vote du budget 2018.

Dès le mois de Mai 2018, la commission conciergerie a commencé à recueillir le maximum d'informations auprès de prestations éventuels, sur ce qui était possible d'envisager et surtout de mettre en place.

La commission a également lancé deux sondages, auxquels vous avez été nombreux à répondre, et qui ont été très utiles dans l'appréhension de l'attente des salariés.

Après un an de travail, les prestations Lavage et/ou Repassage, ainsi que le premier Drive société de France voient le jour au sein des bâtiments modulaires TA0033 et TA0034. (Situés au fond du parking historique).

Liens et explications ci-dessous :

https://www.leclercdrive.fr/?mag=066412



lundi 20 mai 2019

Externalisation en Inde

Lors du CE du 16 Mai 2019, nous n‘avons toujours pas eu de réponses aux questions des salariés sur le projet d’externalisation de production de pièces neuves en Inde.

Pour rappel, l’avant-projet Développement marché Inde (T0) a fait l’objet d’une première présentation en CCE à Bordes, puis en CE à Tarnos, le 15 Mars 2019. Le responsable du CCIES a même décliné cette présentation aux salariés de la DI concernés par l’impact de ce projet en leur promettant de répondre à leurs questions à la mi-Avril, lors du lancement du projet (T1).
A la mi-Avril, l’avant-projet est en cours d’instruction, le lancement du projet (T1) est repoussé d’un mois. Les élus reçoivent une convocation pour un CCE le 14 Mai 2019 avec à l’ordre du jour, le projet d’externalisation en Inde.
Nouveau report, le CCE est annulé. 
Lors du CE à Tarnos ce 16 Mai, la CGT a alerté l’instance :
La Direction a suscité des attentes auprès des salariés qui veulent connaitre le dimensionnement de cette nouvelle usine et les familles de pièces produites sur place. Les salariés veulent savoir s’il y aura un impact les concernant et c’est légitime.
Si nous sommes bien conscient de la nécessité de contrepartie pour assoir certains marché, le dimensionnement du projet doit permettre de sauvegarder nos emplois en France. Transférer 50 000 heures ou 100 000 heures n’a pas le même impact pour nos CCI en France.
Après le financement de la tranches 2 & 3 du projet CAP2020 qui tarde à être confirmé et qui concerne la même population, il y a de quoi s’interroger sur les planning à géométrie variable et les tergiversations  de la Direction concernant les projets de réorganisation de l’entreprise.
Faut-il rappeler que les premiers facteurs de risques psychosociaux qui mènent au mal être au travail sont l’insécurité économique qui entoure de tels projets d’entreprise ?
Faut-il rappeler que l’enquête PREVENTIS a mis en évidence des secteurs de la DI de Tarnos en rouge concernant ces facteurs de risques ?
La Direction doit, aux salariés et à ses représentants, des informations complètes et loyales.

lundi 18 mars 2019

Avis CE : Ligne du Futur Diffuseur Redresseur et Avant-Projet d'externalisation en Inde

Lors du CE du 15 Mars, la CGT n'a pas participé au recueil d'avis sur le projet ligne du futur Diffuseur Redresseur.

"à l'heure actuelle, nous n'avons aucune certitude sur l'avenir même de cette production sur notre établissement". Lire l'avis ci-dessous.


C'est lors de ce même CE, que l'avant-projet de construction d'un nouvel établissement Safran HE en Inde a été présenté.  Ce projet va consister à produire des pièces neuves en INDE. 

La Direction explique que ce transfert d'activité se ferait sur la base de pièces "achetées", produites par nos sous-traitants, mais nous informe aussi que nos pièces fabriquées en interne sur nos sites français dont Tarnos sont également concernées.

Cet avant-projet a été décliné aux salariés de la DI et du CCIES de Tarnos ce lundi 18 Mars. Lors de ces présentations, les salariés ont demandé au responsable du CCIES que l'impact nous concernant soit minime, demandant à celui-ci de défendre l'emploi du site de Tarnos.

La CGT s'associe bien sûr à cette demande. Les conclusions de ces réflexions se feront à la mi-Avril au lancement du projet T1, nous mettrons tout en œuvre pour minimiser l'impact.




Grève nationale : Poursuivre la mobilisation



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...